Lagerstroemia

 

 

 

 

Taichi1

TAI CHI CHUAN

Ancien art de longévité taoïste, Le Tai Chi Chuan ou Tai Ji Quan est à la fois un art martial interne, une technique de détente et un art énergétique. Cette discipline à la fois corporelle et mentale s’illustre par la recherche de l’unité entre le corps et l’esprit où s'opère une harmonisation du schéma corporel et un cheminement vers une meilleure connaissance de soi. 

Authentique art de vivre, le Tai Chi Chuan permet grâce à des gestes circulaires, souples, lents et amples, de mettre l'ensemble du corps en mouvement autour d'un centre stable, le Dantian inférieur. A partir de ce centre, Il permet à l'Homme de prendre conscience de sa verticalité et de son lien à unir le Ciel et la Terre. Il aide à retrouver la quiétude de l'esprit et le relâchement du corps physique tout en participant à l'alchimie de la vie entre maîtrise et lâcher prise.

C"est le calme dans le mouvement.

Véritable travail corporel structuré, chaque mouvement exprime le principe indissociable du Yin et du Yang, du vide et du plein, de l'expire et de l'inspire, du recul et de l'avancé, du rond et du droit.....

C'est l'art d'agir en économisant son énergie, en apprivoisant la fermeté pour cultiver la souplesse.

Style Wu

Originaire d'une famille de guerriers Mongols, WU Quanyou (1834-1902) est le fondateur du Tai Chi Chuan style Wu.
Il fut un disciple de YANG Luchan, fondateur de l'école Yang, tenant lui-même l'essentiel de son savoir en Art martial interne de CHEN Changxing.

Le Tai Chi Chuan style Wu se distingue de l'école Yang et Chen par des positions plus hautes et des gestes plus resserrés.
Il n'en demeure pas moins un Art qui requière tranquillité, légèreté, exactitude, lenteur et persévérance. 

 

Taichi Collage1

Style Yang

Yang Luchan élève clandestin de l’école Chen, devint le disciple de Chen Changxing (petit fils de Chen Wanting) dont il reçu l’enseignement jusque là réservé au seul membre de la famille Chen.
C’est grâce à la promulgation de cet art auprès de la noblesse Mandchoue à la fin du 19ème siècle et à la création de son école à Beijing, que Yang Luchan popularisa la pratique du Tai Chi Chuan. On lui doit la modification de la méthode Chen et la codification de la méthode Yang.
Mais c’est surtout à Yang Chenfu (son petit fils) que l’on doit le perfectionnement du style Yang et la propagation du Tai Chi Chuan, qu’il enseigna dans toute la chine et à l’étranger.

Aujourd’hui, le Tai Chi Chuan de style Yang est le plus répandu sa lenteur et son rythme régulier, l’ampleur et la rondeur de ses mouvements le différencie du style Chen.

Ecole Li

Disciple de plusieurs Maîtres tel Dong Haichuan et Yang Luchan, Li Ruidong emprunta les points forts des Ecoles du Sud et du Nord; Il mit au point et codifia le style Li et fonda sa propre Ecole.

L'exercice du Tai Chi Chuan de l'Ecole Li implique relâchement, souplesse et stabilité. Ses mouvements impulsés par le Cœur sont amples et élégants.
Lors de sa pratique, l'Esprit (Shen) et l'Intention (Yi) sont sollicités et l'Energie Interne (Nei Qi) est nourri.                                                  

Aiguille1